Les Siths de Fondation

Les Siths de Fondation
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DUEL A L'AUBE

Aller en bas 
AuteurMessage
Themist
Chevalier
Chevalier
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 30
Localisation : Into the void

MessageSujet: DUEL A L'AUBE   Lun 13 Aoû - 20:16

Dromund Kaas, système Dromund.

Ce matin-là, alors que la rosée s'évaporait à la faveur des rayons des trois soleils, deux ombres s'avancent sur une vaste plaine. Vestige des bombardements des temps anciens, plus aucune végétation ne poussait sur ce cercle diamétralement étendu.

Cette planète était le symbole d'un pan méconnu de l'histoire Sith. Il y a bien des siècles, Dark Millenial décidait de se séparer de son maître, Dark Cognus. Il avait décidé de renier la Règle des Deux, au bénéfice de la Règle du Fort, du Seigneur Kaan. Il fonda alors la religion de la Force Obscure qui devait devenir les Prophètes du Côté Obscur. Ce schisme du côté obscur tomba alors dans le silence au fil des siècles. La Règle des Deux perdurait effectivement dans l'ordre, tandis que la Force obscure s'évaporait dans le mythe, jusqu'à l'arrivée de Dark Sidious sur Dromund Kaas.

Il était donc coutume que les duels Siths, et particulièrement entre Maître et Apprenti, se déroulent sur cette planète, en honneur aux prophètes autrefois liés par la Règle des Deux, Dark Millenial et Dark Cognus.

Le chevalier Themist fût le premier à s'arrêter, observant face à lui son maître avancer, presque glisser, vers sa place. Il était revêtu de son armure métallique, sublimée par de fines dorures. Le vent faisait claquer sa cape rouge sang, parée des armoiries d'Amiral. Un tressaillement parcourut le corps du chevalier; malgré son évolution au sein de l'Ordre, il restait son Maître.

Après avoir passé la nuit à méditer pour équilibrer la force en lui, la seule vue de son ancien professeur fractura sa paix intérieure et une graine de doute germa de nouveau en lui. Cela ne venait pas de son Maître, il le savait. Fourbe et puissant, Blackfredd avait déjà tenté depuis leur arrivée sur la planète de s'insinuer dans son esprit, mais les années d'entraînement auprès de son Maître lui avaient permis de bloquer constamment son esprit aux infiltrations extérieures. Non, ce tressaillement ne venait que de son propre cœur et il comprit subitement pourquoi. Ce duel lui révéla la dichotomie du code Sith : la puissance recherchée, opposée au respect de son Maître. Pouvait-il vraiment tirer sur l'Amiral? Pouvait-il même simplement avoir la volonté de nuire à son professeur? Mais pouvait-il se laisser vaincre?

Quittant sa réflexion, il remarqua que Blackfredd s'était déjà arrêté. Sa cape rabattue derrière ses épaules, laissait accessibles ses deux armes, positionnées sur chacun de ses flancs. Les secondes laissèrent place aux minutes, pendant lesquelles les deux duellistes se toisaient. Aucun mot prononcé, il n'y en avait aucune utilité. Son Maître était-il en proie au même questionnement que lui, se demanda Themist. Énervé contre son propre esprit incapable de se focaliser, il ferma les yeux pour se recentrer. En un éclair, il sortit son premier blaster et tira presque instantanément après avoir rouvert ses paupières.

Figé dans sa position, Themist fixait son Maître, qui n'avait fait aucun mouvement. Il restait droit, les pieds ancrés dans la terre. "Que fait-il?" songea-t-il, de plus en plus troublé. Laissant son bras retomber, il entendit le son d'un tir percer le silence. D'abord une sensation de froid, puis celle d'un liquide s'écoulant le long de son bras. Il regarda sa main qui venait de faire feu, couverte de sang, puis dirigea son regard face à lui. Une volute de fumée masquait le visage de Blackfredd. En se dissipant, Themist pût observer le faciès froid, impassible de son Maître. Une ligne rouge se dessinait sur sa joue, laissant s’échapper de fine coulée de sang. Son tir ne l'avait qu’effleuré tandis que Blackfredd venait de percer son épaule droite d'un tir net et précis.

Pas le temps de réfléchir, son Maître portait déjà son autre main à la hanche. En une fraction de seconde, le temps sembla alors freiner sa course. Themist observait la scène, lui même surpris de ce qu'il voyait. Son maître semblait se mouvoir au ralenti, sa propre respiration faisait un bruit assourdissant à ses oreilles. Il observait le blaster de son maître se relever si doucement que son bras semblait se décomposer dans le mouvement. Un éclair de lumière presque aveuglant éclata devant son canon et le tir bleuté s'échappa si doucement qu'il pouvait en voir les vibrations. Plus le temps de réfléchir, le Chevalier glissa sa main valide vers son autre arme, ses gestes ne semblaient pas entravés par ce ralentissement ambiant. Il pointa son arme face à lui et fût submergé de nouveau par le doute.

Cet heureux hasard du destin lui donnait la possibilité de remporter ce duel, il lui suffisait de simplement bouger sa tête de quelques centimètres, pouvant parfaitement observer la trajectoire du tir, et prendre tout son temps pour viser son Maître. Une seconde qui parût une éternité lui suffit à se décider. Il s’aperçut qu'il connaissait la réponse depuis le début. D'une simple pression, Themist tira à son tour.

Le temps reprit sa course normale. Une détonation, une explosion, puis le silence. Themist restait figé, le bras relevé, et attendait que la poussière se dissipe. Quand ce fût fait, il ne vit que la cape de l'Amiral se mouvoir en s'éloignant de lui. Le chevalier avait fait le choix de viser le tir du blaster de son Maître pour annuler le deuxième et dernier tir. Il restait là, essayant de comprendre ce qu'il s'était passé. Puis tout devint clair... Malgré son grade de Chevalier, son Maître venait une nouvelle fois de l'instruire. Le premier tir qui avait frôlé sa joue n'était pas dû à une mauvaise visée, mais à ce même pouvoir que Themist venait de découvrir. Une arcane réservée aux Siths les plus puissants, cachée aux apprentis. Ne plus contrôler la Force Obscure mais fusionner avec elle, fusionner avec le vivant qui nous entoure. Fusionner avec le temps lui-même.

- "Maître!!!" Scanda Themist. "Je..."
- "Ta formation est terminée" coupa l'Amiral, toujours marchant vers son vaisseau et tournant le dos à son apprenti.

Themist restait là, l'épaule droite endolorie, mais le regard fixé sur son maître. Un nouveau monde s'ouvrait maintenant à lui. Il ferma les yeux et se concentra pour refermer la blessure de son épaule. Tandis que Blackfredd retrouvait sa navette pour se rendre sur son destroyer, un sourire de satisfaction figé sur ses lèvres.

Fallait-il y voir l'expression d'un sentiment de fierté ?

Revenir en haut Aller en bas
Galigula
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 08/05/2014

MessageSujet: Re: DUEL A L'AUBE   Lun 13 Aoû - 22:06

*Cette tension... Hmm...
...
Errr... Sa formation est... Terminée ..?*
Revenir en haut Aller en bas
Blackfredd
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 498
Date d'inscription : 25/10/2012

MessageSujet: Re: DUEL A L'AUBE   Mar 14 Aoû - 14:39

BF gravît la passerelle et le sas de la navette se referma derrière lui.
Il s’installa au poste de pilotage et enregistra machinalement les coordonnées de son croiseur amiral.

Le duel avec son apprenti avait aiguisé tous ses sens. Chaque cellule de son corps vibrait encore d’excitation et était prête pour le combat.
Il avait fait un effort incommensurable afin de ne pas dégainer son sabre et prolonger l'affrontement. La mâchoire serrée, il ressentait une vive brûlure intérieure due à la frustration.

Il passa son pouce sur la plaie de sa joue et le porta à ses lèvres.
Tandis que l’arôme métallique ravissait ses papilles, des images lui revinrent en mémoire.

Le paysage désertique de Dromund Kaas, des éclairs déchirant le ciel, le vent qui balayait la poussière et fouettait son visage, l’ombre menaçante lui faisant face….
C’était le souvenir de son ultime combat contre son ancien Maître.

Son sabre laser à la main, BF avait un genou à terre et souffrait de multiples blessures. Le même goût âcre de sang lui emplissait la bouche, il avait du mal à respirer.

Son ancien Maître se tenait face à lui et se préparait à lancer l’assaut final, BF le savait.
Il ne pouvait pas mourir après tout ce qu’il avait traversé, il ne pouvait pas disparaître avec tout ce qu’il lui restait à accomplir. BF se releva péniblement tenant fermement son sabre laser entre ses deux mains, il devait accomplir sa destinée.

Il leva lentement la tête, ses yeux brillaient d’une lueur jaunâtre malfaisante. Une aura puissante émanait maintenant de lui.
De violents tourbillons de poussière se formèrent entre les deux hommes.

Un rictus déforma le visage de son Maître : il avait ressenti sa résolution et en réponse, se précipita vers son apprenti.

C’est alors qu’il ressentit cette étrange sensation pour la première fois… Son aura était entrée en parfaite résonance avec son environnement, le temps était comme suspendu.
Il pouvait distinguer chaque grain de poussière qui virevoltait autour de lui, ressentir les vibrations des pas sur le sol qui se rapprochaient inexorablement… le sabre de son Maître qui entamait sa lente danse mortelle, et les volutes d’énergie qui frôlaient dangereusement la base de son cou.
Il pouvait non seulement ressentir mais "voir" l’aura suffocante et meurtrière de son Maître qui semblait se matérialiser.

BF se baissa instinctivement et pivota pour esquiver l’attaque. Il prolongea son mouvement et inclina le poignet pour positionner son sabre horizontalement. La lame d’énergie termina sa course dans le corps de son Maître le transperçant de part en part… Il s’écroula dans un bruit sourd.

BF se souvint de ses dernières paroles :
- "Le cycle est accompli, ta formation est désormais terminée mon jeune apprenti…
Tu as entrevu l’ultime arcane du côté obscur.
Lorsque le moment sera venu, tu devras également compléter le cercle et me rejoindre, nous pourrons alors nous affronter à nouveau !"

A ces mots, son corps s’évapora et la bure dont il était vêtu fut prise par le vent, emportant ainsi tout ce qu’il restait de son Maître.


Le vaisseau passa en vitesse lumière. BF rejeta sa tête en arrière et fixait les raies lumineuses qui se dessinaient sur la vitre du cockpit d'un air songeur.

Il exprima ses pensées à haute voix :
- "Il est encore trop tôt mon Maître.
J’ai encore des choses à accomplir pour notre Ordre.
Mais nous nous retrouverons, nous combattrons ensemble... et je vaincrai à nouveau !"

Son apprenti venait de franchir une nouvelle étape. Cela rendrait le prochain affrontement encore plus savoureux...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DUEL A L'AUBE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DUEL A L'AUBE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MTG : Duel Decks: Knights vs. Dragons
» Duel Decks: Elspeth vs. Tezzeret
» Duel Deck : Knights Vs Dragons
» MTG : Duel Decks: Ajani vs. Bolas
» Flotte d'iniation duel de croiseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Siths de Fondation :: Impérium SITH :: Cantina - The Last Hope-
Sauter vers: